Numéros d'urgence

15 Urgences médicales
18 Pompiers
112 Numéro d'urgence européen

Un nouveau SSR en 2022

Publiée le 28 déc. 2021

  Dans le cadre du projet médical du Centre Hospitalier Emile Roux (CHER), une réflexion a été engagée en 2017 sur le devenir du bâtiment « U ». Ce dernier abritait le centre de gérontologie jusqu’à son déménagement dans de nouveaux locaux modernes Les Patios du Velay en juin 2018.

Une nouvelle offre de Soins de Suite et de Réadaptation

  Le service de Soins de Suite et de Réadaptation, limité dans sa capacité en raison de la création de l’Unité de Soins Palliatifs dans le bâtiment Médecine, a orienté les réflexions sur la réhabilitation du bâtiment U. Ainsi est né le projet d’ac-cueillir les activités partagées de soins de suite et de réadaptation sous forme d’un partenariat public-privé. A la suite d’une mise en concurrence, le CHER a choisi Korian et sa clinique Beauregard basée à Chadrac pour porter ensemble ce projet médical d’envergure.

  Ce projet répond aux préconisations de l’ARS Auvergne Rhône Alpes de voir les lits de Korian et du CHER rassem-blés sur un même site pour fluidifier l’aval du MCO du CHER. Il présente l’opportunité d’une complémentarité de l’orienta-tion cardiologique des lits SSR de Korian en adéquation avec le projet de développement de la filière cardiologique du Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute Loire, et notamment l’accueil d’une activité de coronarographie.
  Le bâtiment regroupera donc les activités de la clinique Korian Beauregard (SSR polyvalents existants et nouvelle offre de SSR spécialisés dans les affections cardio-vasculaires), qui sera rebaptisée la Clinique du Velay et les activités du CHER (SSR poly-pathologiques à orientation gériatrique).
  Il permettra de mutualiser un certain nombre de services parmi lesquels l’imagerie médicale et la maintenance technique du bâtiment
  L’unité ainsi créée ouvrira ses portes en juin 2022, après plus de 18 mois de travaux démarrés en septembre 2020, pour un coût d’investissement de 11,2 millions d’euros TTC et TDC (hors Equipement).

Le bâtiment

  Le futur bâtiment d’une superficie de près de 5 000 m2 (4 417 m2 restructurés et 427 m2 d’extension) se composera de quatre plateaux : un rez-de-chaussée et trois étages. L’ensemble de la réhabilitation répondra aux normes en vigueur et a été confié à 70% aux entreprises locales et 30% à des entreprises ligériennes. Situé sur la partie Est de la parcelle du CHER avec une exposition sud-ouest et une vue sur les monuments de la ville du Puy en Velay, le bâtiment sera réhabilité et dédié aux Soins de Suite et de Réadaptation (SSR). Le Rez-de-chaussée se composera d’un accueil commun, de la partie administrative, d’un plateau technique et d’une cuisine relais pour Korian. La Clinique du Velay disposera de 70 lits d’hospitalisation complète de SSR polyvalents et cardiologiques sur les niveaux 1 et 2 (contre 48 aujourd’hui à la clinique Korian Beauregard), soit une augmentation de 22 lits et de 10 places d’hôpital de jour spécialisées dans les affections cardio-vasculaires. Le CHER comptera 32 lits (24 chambres simples et quatre chambres doubles) retrouvant sa capacité d’origine avant la création de l’unité de Soins Palliatifs au niveau 3. Un hôpital de jour de 10 places sera également créé, dont l’activité est en cours de maturation. Deux plateaux techniques de rééducation complèteront l’offre de soins. Chaque chambre (20,80 m2 pour la simple, 28,30 m2 pour la double) sera dotée d’ouverture avec contrôle d’accès, de rail de transfert, d’appel malade, de fluides médicaux, téléphonie, TV, WIFI, penderie, salle de bains et toilettes. Elles répondront aux normes environnementales les plus élevées, avec gestion intelligente de l’énergie à travers notamment un système de volets qui s’ajusteront automatiquement en fonction de la luminosité extérieure.
  La pose de la première pierre s’est déroulée mercredi 22 décembre en présence de Laurent Wauquiez président du conseil de surveillance, Jean-Marie Bolliet, directeur et Sophie Boissard, directrice du groupe Korian.